PoèmeD’unJour:17.4.19.

Mon souvenir de toi ...
...s’évanouit

Chaque jour tu t’éloignes d’un pas,
Un pas de plus vers l’oubli tragique

Je sais que je t’ai aimée
du plus fort que je le pouvais

Tout ceci est balayé
par ma mémoire fragilisée
de vouloir nier l’évidence


Je t’Aime, tu le sais


Même si tu n’as plus de visage
auquel me raccrocher


Juste ton prénom


Je t’aimerais toujours



Par Pierre

2 commentaires

  1. La mémoire est bien plus fiable que l’écorce d’un arbre, pour y ancrer ce type de sentiments, Pierre !
    Pas de jeu de mot avec la pierre, mon cher Pierre…

    Très émouvante poésie, un message authentique et une belle manière de donner un sens à l’insensé.

    Bien amicalement.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s