PoèmeD’unJour:17|2.4.19.

Les même images en boucle
nous inondent,
en continu,
sans cesse,
flot inarrêtable

Impuissant face
à l’horreur,

Nous restons
accrocher
à l’écran
les images s’agglutinent
encore et encore
sur nos yeux atterrés

Elles sont déjà gravées en nous
si profondément, durablement
une impression de déjà-vu
insupportable nous imprègne

Encore,
les mêmes images...
encore...
encore…. ces images,
encore... encore…, toujours plus de ces images

Insoutenable



«Mais qu’est-ce que je fais encore ici ?»

Les regarder,
les analyser,
les commenter,
commenter les commentaires
analyser les commentaires de commentaires

Sans discontinuer
sous perfusion de directe

Rien ne changera
ce qui se passe,
s’est passé
si je coupe le flux continu

«Suis-je coupable d’inaction? »
si je me détourne des images

Je continue quand même
de les regarder
sans cesse
encore...
encore...
inlassablement


Par Pierre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s