PoèmeD’unJour:23|4.4.19.

Les pages glissent entre mes doigts,  
les mots dansent devant mes yeux,
les images se créent,
s’envolent
en un mouvement organique,
fluide,
en une magnifique valse

Une danse d’images, d’histoire nouvelle,
de personnages à découvrir
Et tout ceci est dans ma tête

Tout s’accélère...

Les pages se tournent,
se cornent,
le héros se dévoile,
déroule l’histoire,
me surprends,
je suis mal pour lui,
plus rien ne s’arrête,
ne m'arrête

Je veux en savoir plus,
de l'intrigue, des protagonistes,
de l'atmosphère

Les mots ne sont plus des mots,
les pages n’existent plus,
Les points, les paragraphes non plus


Seuls, les images comptent

Le produit
de toute
cette
Magie

sans caméra,
sans écran

;

Un livre


Par Pierre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s