PoèmeD’unJour:25|2.4.19.

 Un enfant au dessus des vents
ne distingue
le bien le mal
de ce monde tristement
animal ;


L’enfant n’y voit que
les
beautés
les
merveilles
les
poésies
flottantes

Pioche ces favorites
les met dans sa poche
délicatement
les prend
les jette au dessus de sa tête
de toute ses forces
espère ainsi
atteindre quelques hommes
et
les changer
quelque peu

Par Pierre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s