En équilibre précaire sur de l’herbe– (Série de photos)

["BONJOUR" crie l'auteur, mais se rappelle que les lettres n'émettent pas de sons, en tout cas pas dans cette Univers-là ]



      (  J'ouvre la parenthèse    ) 
 
(       ) 


(

la parenthèse de la poésie 

       v  o  l a   t  i  l e          si proche,  
                           mais si loin

 qu'on n'a du mal 
       à la 

 voir, à


 l'apercevoir      )



..  ..  ..



((double parenthèse, hermétique à la réalité))


     ,          p       o    

                       è       s  

                               i       e   ,

                     .  .  .


"En équilibre précaire sur de l’herbe inégalement tondue, se
 trouve une plaque de glace fine
          ;
 Comme par magie elle tient
 c’est ça la poésie ?"         (<--- Ceci est le titre)
 



(Je suis obligé de la fermer, la tension est si forte qu'il m'est difficile de la tenir ouverte plus longtemps)


(  )


()



:

Février 2019_______Pierre

8 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s