PoèmeD’unJour:15|4.6.19.

  Un poète perdu
 sans inspiration
 déambule
 dans un
 marché
 bruyant 
 de couleurs,
 de conversations,
 de senteurs,
 d'orgie rouge,
 d'orgie orange,
 d'orgie jaune,
 d'orgie vert,

 ;

 Prit une chaise
 et,
 regarda
 ce beau spectacle
 devant lui
 captivé
 revigoré 
 
 
 ; 

 Ces nouveaux mots 
 furent d'une émotion
 rarement égalée
 d'une délicatesse 
 rarement atteinte 

 
 
 

           Par Pierre

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s