PoèmeD’unJour:23.01.20.

    Jamais 
je ne connaîtrai
le
rouge
périodique


    Jamais
je ne connaîtrai
la
vie
en mon sein


    Jamais 
je ne connaîtrai
le
sein
source de vie



Je suppose juste
ce que c'est 
d'être Femme 


mais 


    JAMAIS 
je ne saurai
ce que c'est 
vraiment 
d'en être une
 

Tant que 
je serai
homme



                  Par Pierre B.

2 commentaires

  1. C’est un beau poème qui dit bien le gouffre qui sépare l’homme et la femme. Mais au delà du constat « physiologique », c’est l’amour qui s’écrit, beaucoup d’hommes ne se posant pas la question du genre de leur naissance ou alors d’une façon tellement vulgaire…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s