PoèmeD’unJour:12|2.05.20.

La Liberté se savoure
dès qu’on l’a perdu

Nous rappelle
qu’elle n’est pas
acquise

La liberté se vie
dès on nous la contraint

Nous rappelle son indispensable présence 
à nos vies


Sinon 


Elle nous accompagne 
silencieusement 
autour de nous 


S'effaçant 
lentement

Dans l'indifférence générale


Devenant aussi vulnérable 
qu'une plume dans un ouragan 

Devenant ce mot creux 
vide de son sens 
premier


Une coquille


Chaque jour la chérir 
tel on chérit son amoureuse(eux)  



Par Pierre Blanchard

[Premiers jours du Déconfinement]

Un commentaire

  1. La liberté est un absolu qui n’a pas de condition. La condition donne du droit et donc aussi des interdits. Toute chose n’existe que parce que son contraire existe. L’interdit existant (contraire à la liberté) ne permet pas l’existence de la liberté parce qu’elle est absolu. La  » liberté conditionnelle  » n’est pas la liberté. Une liberté n’est qu’une part de son absolu. Un absolu ne se négocie pas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s