PoèmeD’unJour:25|3.7.19.

¶
Sur un banc
crottes de pigeons
chewing-gum séchés
canettes de bière

Jean
chemise
bottines

Un sein sorti
dans la fraicheur matinale

Une petite main
aux tous petits
doigts rosés
s’agite

Une bouche entrouverte
cherchant
des yeux
le contact 

Des lèvres se scellent
sur le mamelon brun 
et 
naturellement 
se nourrit du lait

Un instant à part
dans la vie
de cette femme
et 
de son être

Une complicité
inégalée
Une beauté 
radieuse 

Tranchant 
avec 
le banal quotidien
¶


Par Pierre Blanchard

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s