« Grâce Onirique » (Tableaux)

Grâce Onirique I
Grâce Onirique II
Grâce Onirique III
Grâce Onirique IV
Résumé de mes Périodes de création:   Summary of my Creation Periods:
1-Période Noire                                1-Black Period
  P  A  U  S  E                                B  R  E  A  K
2-Période Jonglerie                            2-Juggling Period
3-Courte Période Entre-Deux                    3-Short In-between Period
(carpe diem, lecture...)                         (carpe diem, reading...)
4-Période en cours La Femme Dans Tous Etats    4-Period ongoing The Woman In All States 
 (Sensualité, sexualité...)                      (sexuality, sexuality...)
___________________________________________________________________

Cartons entoilés au format 41 par 33 cm à la peinture acrylique, et dessins préparatoires

Voici la série de tableaux fondateurs à la Période La Femme Dans Tous États. C’est à partir de ce moment que je me suis mis à peindre sur la femme, une longue période qui dure encore avec de nombreux thèmes en rapport. Je me rappelle de cette excitation que j’ai eu en dessinant ces corps très épurés, en mouvement. Et d’un coup j’ai déchiré le plastique entourant le carton entoilé, et je me suis mis à peindre, heureux. Le mot audace me vient en tête quand je pense à cette série. En soit ce n’est pas audacieux, mais il y avait un quelque chose que de franchir le cap de peindre des femmes nues. Je l’ai fait spontanément. Peindre l’inconnu en quelque sorte. Je me rappelle que j’avais peur de les montrer à ma famille, de leur réaction, vu du changement de thème. Un tableau par jour, le fond est créé en utilisant une éponge. Chaque peinture gagne en intensité de couleurs, la grâce sombre dans les profondeurs, touchant le fond, illuminant les alentours de sa beauté, de sa pureté. Il y a des peintures qui vous marquent plus que d’autres. Celles-ci en font partie. Je suis ravi de vous faire partager cette série.

English: ___Title « Dreamlike Grace »________________Here is the series of founding paintings at the Period The Woman In All States. It was from this moment that I began to paint on women, a long period which still lasts with many related themes. I remember this excitement that I had while drawing these very refined, moving bodies. And all of a sudden I tore the plastic surrounding the covered cardboard, and I started to paint happy. The word audacity comes to mind when I think of this series. In itself it is not daring, but there was something to cross the course of painting naked women. I did it spontaneously. Somehow paint the unknown. I remember that I was afraid to show it to my family, of their reaction, seen the change of theme. One table per day, the background is created using a sponge. Each painting gains in color intensity, the grace sinks into the depths, touching the bottom, illuminating the surroundings with beauty and purity. There are paintings that mark you more than others. These are part of it. I am delighted to share with you this series. (With help of google translate)

Septembre 2016__________Pierre Blanchard

7 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s