PoèmeD’unJour:13|5.8.19.

¶
A portée
du passé
la glace
me renvoie 
à mon reflet
les dorures
des sculptures
de cet autre temps
m’émeuvent tant

En tête à tête
avec l’Histoire
je vois le gamin
et non le pharaon

"Arrête de balancer tes jambes
tu vas casser le trône"

Je me sens si privilégier
de communier ainsi 
trois millénaires
nous séparant
d'un verre sécurité 
¶

Par Pierre Blanchard


[Contexte: Ecrit après la visite de l'exposition Toutankhamon à la Halle de la Villette de Paris]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s