PoèmeD’unJour:28|2.8.19.

J’ouvre
mon thorax

Mon cœur bat 

Je le prends
le pose à terre
et te l'offre

C’est mon bien 
le plus précieux
mon offrande 
la plus sincère 

Et

Pars
en courant

Le plus loin
possible
le plus vite 
possible

Sans m’arrêter
sans me retourner

J’en trouverai
un autre
ailleurs

Ne t'en fais pas 


Par Pierre Blanchard

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s