PoèmeD’unJour:30.8.19.

J’ai pris
  la liberté
de vous
  regarder

     ;

Étant tant subjugué 
     par
votre beauté 
 
     ;

Que le temps 
  s'est arrêté

      ;
  
 Je me demandais  
s'il était possible 
de connaître 
 votre prénom

        ;

  Ignorant comment une 
 déesse peut se nommer 
    
    ... 
  

[Discours tenu dans la tête 
 du protagoniste]


Par Pierre Blanchard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s