PoèmeD’unJour:7.11.19.

Dans tes yeux
je n’ai plus peur
-
L’aquarelle paisible atténue
les horreurs du monde
-
Je m’y réfugie
me calme
m’y repose
m'y évade
des images
glaçantes
terrifiantes
incessantes
-
La lumière changeante 
touchant 
Iris 
me donne
une nouvelle lecture 
inédite
à chaque voyage
en Oculaire
-
Dans tes yeux
le petit enfant
plein de rêves
ressurgit
tout fièrement


Par Pierre Blanchard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s