PoèmeD’unJour:7|2.11.19.

Un feutre à la main
la langue tirée
appliqué sur son bureau
un Je t’aime se dessine
de ses plus belles lettres 
entouré d’un cœur 
rouge
parsemé de paillettes 
il prend son ciseau d’enfant
au soin de la découpe lente
une fois fini
court
de toute sa vitesse 
le plus rapide possible 
essoufflé
le tend 
fièrement 
à sa maman


Par Pierre Blanchard

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s