PoèmeD’unJour 23.11.19.

Dans sa robe rouge
ample
de grands pas
enjoués
virevoltant
de son sourire
rayonnant
aux passants

Une poignée
de pétales de roses
lancées de ses mains
en une pluie
de douceurs

Dansante
riante
d’un pas
sur l’autre
dans un tourbillon 
de joie 
les cheveux
flottant
en une harmonie
céleste ;


Puis elle  partit
comme si de rien n'était.


Par Pierre Blanchard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s