PoèmeD’unJour:23.10.20.

 Papy 
 ton image s’est évanoui
 j’ai besoin de photos pour m’en souvenir
 Des mots, des anecdotes
 je ne les oublierai jamais  
 je te le promets :
 Bellésort
 Tirelippe
 Laisse-Tomber-La-Neige
 Boîte d’horloge
 Pierre Caillou à Grès-Sur-Roc
 Tu es toujours présent par  
 tes histoires maintes fois répétées  
 gravées à jamais  
 par mes souvenirs ancrés 
 de tes cigarillos  
 de ton menton en galoche
 de la forêt noire du dimanche 
 du ciseau à bois que tu m’as offert
 de la toile cirée 
 de la cours gravillonnée   
 Tu es toujours parmi nous
 et bien vivant 

 
 Par Pierre Blanchard
 
 

3 commentaires

  1. Très touchant Pierre,
    vous êtes très touchant,
    et votre papy mérite sûrement cette poésie
    nous partageons la forêt noire du dimanche…
    mon oncle était pâtissier et tous les dimanches il ramenait chez mes grands parents une forêt noire ;). Belle journée

    Aimé par 1 personne

    • Merci ! Je n’écrit pas si personnel d’habitude mais j’avais besoin d’extérioriser du à problème pour me souvenir. Étant enfant la forêt noire je n’aimais pas ça avec l’alcool dans les cerises, ça me fait un souvenir.
      Une belle soirée

      J'aime

      • Je détestais ce gâteau aussi,l’alcool…
        Et plus grande je conserve une aversion pour ce charmant gâteau
        C’est important de s’accrocher à l’amour de nos anciens, là où ils sont ils continuent d’être des piliers quand nos cœurs et nos esprits sont peinés.
        Bonne soirée

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s