PoèmeD’unJour:27.6.19.

¶ Menton sur son épaule,


M’enivre de son parfum
de son odeur
aux essences sensuelles,


Sur sa bouche
un sourire si
caractéristique

       ;

Contact 
Peau à peau

       ;


La chaleur
de nos deux épidermes 
unis,


Mes mains
sur 
son ventre rond
pointant,


La 
courbure
à l’excès
d’un érotisme naturel,


Les coups vifs
de cette Vie naissante
développant
en la sphère maternelle 
protégeant
 

       ;


Et 
je l’embrasse 




     Par Pierre B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s