PoèmeD’unJour:18.12.19.

 Quatre-vingt sept jours,  
 Huit heures  
 Elle n’en peut plus de l’attendre.  
 Devant Netflix,  
 Elle ne suit rien.  
 Tout ce qu’elle pense,  
 c’est quelle tenue choisir pour demain.
 Cette petite robe rouge qu’elle aime tant ?  
 Ou juste son sweat préféré avec un jean ?  
 Ou alors quelque chose de nouveau, mais  
 elle n’a pas le temps de faire du shopping.  
 Ou alors la tenue qu’elle a mise pour leur premier rendez-vous  ?
 Un perfecto noir, chemise blanche, jupe noir, collant noir.
 Un grand sourire se dessine sur son visage.  
 Elle a tellement hâte d’être à demain.

 De la voir,  
 De l'écouter raconter ces aventures,
 De l’embrasser,  
 De la sentir,
 De passer ses mains dans ses cheveux soyeux, 
 De l’aimer, 
 De l'aimer encore plus
 
 Ô qu’elle l’aime tant !


 
 Par Pierre Blanchard

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s