«Un Regard, Un Sourire ; La Femme–» (Tableau)[Eng-Fr]

🎨 ! Bonjour ! Bonjour ! 🎨

Il est grand temps que je vous présente cette peinture ! 
It is time that I present this painting to you !

🎨 ! Hello ! Hello ! 🎨
           
____________________Le titre aussi important que la peinture :

«Un regard, Un Sourire ;

La femme, part, petits pas, sautillant, sûr d'elle,
veste de cuir, puis, se retourne, un autre regard,
invitation , un autre regard, légèreté

En un claquement de doigts
Elles se croisent du regard

Elles accourent, courent, accourent, accélèrent encore
plus, s'balencent sur leurs ballerines, s'envolent presque,
s'pressent l'une contre l'autre, leurs bras se fondent à 
leur corps

Fougues de Baisés

Leur cœur n'en forme plus qu'un battant, sonnant
à  l'unisson

Mains parcourant, mains remontant
le fleuve argenté, s'écoulant entre les doigts,
glissant, caressant, la tête, les oreilles, massant
cerclant

Pause
Poils dressés sur leur peau

En apnée, se regardent passionnément, haletante
une fine mèche de cheveux  tombe sur l'un des visages
Les yeux dans les yeux , une force irrésistible s'exerce

Les secondes passent,
Les minutes durent,
le temps n'a plus
d'importance

Les doigts se faufilent, les doigts longent le long des
courbes, les doigts frôlent leur peau, les cuisses se
dévoilent, les points de beauté apparaissent, le rose
blanc qui n'a jamais rendez-vous avec le soleil entre
dans la danse

Tissu volant de liberté,
Tissu de richesses
colorés

plis contre plis, s'efface pour laisser place,

à  un doux  corps à  corps

brutale

animale»

 Tableau (carton entoilé, 41 par 33 centimètre, acrylique) issu de la Période La Femme Dans Tous Ses Etats. Allez je me lance et je vous le montre ! C'est plus osé. Deux femmes qui font l'amour. Deux êtres, leurs regards se croisent et c'est le coup de foudre. De l'amour, de la passion, du désir immense. C'est une représentation de fantasme, d'inconnu. C'était vraiment osé pour le moi de l'époque que de peindre sur un tel sujet, mais c'est une suite logique à ce que j'avais fait auparavant sur le corps de la femme. Une découverte évolutive. Le long titre explique l'état d'esprit de deux femmes, l'atmosphère juste avant. C'est 2 tableaux : 1 fait de peinture et 1 autre de mots qui ne forment qu'un seul et unique tableau. Je suis si heureux et fier de pouvoir vous le montrer sans honte juste tel quel.
 
______________________The title as important as the painting:

«A look, A Smile;

The woman, leaves, small steps, hopping, sure of herself,
leather jacket, then, turns around, another look,
invitation, another look, lightness

With a snap of your fingers
They meet each other

They run, run, run, accelerate again
more, swing on their ballerinas, almost fly away,
press against each other, their arms merge to
their body

Fiery of Kisses

Their hearts are beating, ringing
in unison

Hands browsing, hands moving up
the silvery river, flowing between the fingers,
slippery, stroking, head, ears, massaging
circling

Pause
Hairs standing on their skin

In apnea, look at each other passionately, panting
a thin strand of hair falls over one of the faces
Eye to eye, an irresistible force is exerted

The seconds pass,
The minutes last,
time has run out
of importance

The fingers weave, the fingers run along the
curves, the fingers brush their skin, the thighs
reveal, the beauty spots appear, the pink
white who never has a date with the sun between
in the dance

Flying Liberty fabric,
Cloth of riches
colorful

folds against folds, erased to make room,

to a gentle melee

brutal

animal»

Painting (canvas board, 41 by 33 centimeter, acrylic) from the Woman In All Her States Period. Come on I'm going for it and I show it to you! It's more daring. Two women making love. Two beings, their eyes meet and it is love at first sight. Love, passion, immense desire. It is a representation of fantasy, of the unknown. It was really daring for me at the time to paint on such a subject, but it is a logical continuation of what I had done before on the female body. An evolutionary discovery. The long title explains the state of mind of two women, the atmosphere just before. It is 2 paintings: 1 made of painting and 1 other of words which form a single paint. I am so happy and proud to be able to show it to you without shame just as it is.
Novembre|November2017
___________________________________
________________________________________
___________________________________________PierreBlanchard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s