PoèmeD’unJour:2.8.19.

____________________________________
Tout me fait terriblement mal
mes muscles se tordent de douleurs 
chaque pas est un calvaire
j'en oublie les choses 

Mais 
quand nous deux dansons
l'un contre l'autre
je retrouve ma jeunesse 
j'en oublie mes peines
me revoit au bal 
la draguant 

Rien n’a changé
les mêmes regards
la même passion
la même douceur

Certes 
ce n’est pas un tango endiablé
Juste un mouvement chaotique de
deux vieux serrés ensemble

Une pause nostalgique 
où le temps n'a plus d'emprise
où les souvenirs refont surface

Mais 
pas plus de cinq minutes
nos rhumatismes ne nous le permettent pas 

Puis 
le temps de retrouver 
nos souffles
nos canes
notre vieillesse
nos douleurs 

Blottis l'un contre l'autre 
dans le canapé 
devant Sophie Davant 
puis Nagui 

"Que je t'aime 
Germaine"

L'embrasse tendrement 
comme 
il y a soixante ans 
___________________________

Par Pierre Blanchard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s